Onboarding : Comment intégrer des nouveaux collaborateurs ?

Recruter ou accueillir une nouvelle personne dans une entreprise, une association ou toute forme d’organisation est un événement important tant pour l’individu que pour le groupe.

En entreprise, si le processus de recrutement et d’entretien peut être très long, très long et souvent constitué d’étapes compliquées, la phase suivante, à savoir son adoption et son intégration dans l’entreprise, est souvent négligée.

Pour certains, l’intégration commence par le premier échange d’e-mails. Pour d’autres, le premier jour du salarié dans l’entreprise. Ce processus se fait généralement dans le cadre d’une collaboration active et durable et peut s’étendre de trois mois à un an. Plus le processus d’intégration est mis en place avant l’arrivée d’un nouvel employé, plus tôt il peut être productif et fonctionnel dans sa fonction.

Ce temps déterminera la première impression que l’employé aura de la nouvelle entreprise. Une intégration efficace offre une expérience transparente et définit clairement les étapes du parcours d’intégration : pré-intégration, intégration et intégration.

  • Qu’est-ce que l’onboarding ?

Le concept d’onboarding est facile à définir : c’est le processus que vous mettez en place pour intégrer les collaborateurs que vous avez récemment embauchés.

Ce processus commence généralement à la fin d’un entretien d’embauche réussi et peut durer de 3 mois à un an.

  • Comment mettre en place un processus d’onboarding ?

Pourquoi est-il important d’avoir un bon parcours d’intégration ?

L’onboarding est une étape importante dans l’intégration des nouveaux employés. Un employé accueilli avec attention peut rapidement et facilement trouver sa place dans le service. De cette façon, il sera plus encouragé, motivé et investi.

Ce processus est bénéfique pour l’entreprise car il contribue à la productivité et à l’efficacité des salariés après leur prise de fonction.

Les 4 étapes-clés d’un processus d’onboarding réussi

 1. Préparer le jour J : Anticiper l’arrivée de nouveaux collaborateurs avec l’équipe de direction

Cette étape vous permet de réfléchir en amont aux démarches que vous devrez entreprendre pour accueillir de nouveaux employés, favoriser la consolidation et intégrer des postes. Lors de l’arrivée d’un nouveau personnel, assurez-vous que tout le nécessaire soit disponible et fonctionnel : téléphone fixe, téléphone mobile, ordinateur, écran, compte d’accès au réseau et aux différentes applications, vêtements et équipements de protection, si nécessaire, ID d’accès, etc…

 2. Le premier jour : l’étape cruciale dans la réussite du processus d’onboarding

Cette étape est très importante car, durant celle-ci, les nouveaux employés font une première impression de l’entreprise.

Plus votre entreprise se prépare à accueillir de nouvelles recrues, en présentiel ou à distance, plus vos collaborateurs se sentiront à l’aise et plus ils s’intégreront facilement.

Pour améliorer l’intégration, nous proposons des idées d’activités qui prévoient d’améliorer l’intégration d’un nouvel employé :

– Offrir au salarié un cadre rassurant dès son arrivée : il est important de rassurer le nouveau salarié en l’accueillant dans un environnement familier afin que les personnes qui ont commencé à le recruter soient présentes et l’accompagnent jusqu’à la réalisation de la prestation.

– Pointez son lieu de travail pour qu’il puisse laisser ses affaires et prendre ses marques.

Prenez le temps de lui faire parvenir toutes les informations et documents nécessaires pour prendre le poste et répondre à ses questions.

– Prendre le temps de présenter l’ensemble de l’entreprise, services, avantages, si besoin. Pour le présenter aux personnes avec qui il devra commercer.

Toutes ces activités visent à renforcer l’intégration d’un nouvel employé. Cette pratique est bénéfique car elle montre à l’employé un intérêt pour ce nouveau poste.

 3. Planifier une réunion de travail

La communication est essentielle, surtout lorsqu’un nouvel employé rejoint une équipe qui travaille et fonctionne depuis un certain temps. Planifier des visites de suivi régulières tout au long de la période d’essai, ça vous permettre de constater les points positifs et faibles du collaborateur afin de lui assurer une bonne intégration.

 4. Le mentoring

Vous pouvez aussi mettre à la disposition de nouveau collaborateur un mentor, le mentor se définie comme un professionnel, un guide, un conseiller avisé et expérimenté, son rôle est d’accompagner la nouvelle recrue dans la phase de découverte de l’environnement de travail dans le but de faciliter son intégration

L’onboarding est l’un des priorités des Ressources Humaines qui ont une visibilité globale sur les processus de recrutement, mais aussi sur les différents départs des salariés ainsi que les coûts que cela peut engendrer.